Brevets de numération

Brevet8  Brevet9  Brevet10   Brevet11  Brevet12  Brevet13
Voici les brevets de numération utilisés dans le « cahier de brevets et de réussites » de notre école. Ils ont été construits en équipe et sont, pour certains, utilisables de la PS à la GS (brevets avec progressivité).
• « Brevets d’ateliers »: roues des nombres et jeux de bataille (simple ou avec décomposition).
D’autres ateliers sont disponibles mais ne sont pas mis en brevets. Ma collègue de PS-MS utilise des brevets différents, liés aux ateliers de sa classe. Les objectifs restent cependant les mêmes, en s’adaptant dans ce cas-là au niveau de classe.

Brevet4 Brevet5 Brevet6

-version PDF: Brevets numération (Petit atelier)
-version modifiable: Brevets numération (Petit atelier)

 

• « Brevets de compétences »: comptine numérique, identification des nombres écrits, quantification et composition de collection d’objets, reconnaissance des constellations du dé etc…
La majorité de ces brevets peut être collée dès la petite section (mais pas tous au même moment pour ne pas surcharger le cahier et rendre son utilisation trop complexe).
Nous avons donc conçu ces brevets pour qu’ils soient utilisés tout au long du cycle 1.
Prenons un exemple simple à expliquer: l’apprentissage de la comptine numérique
En milieu d’année de PS, un enfant sait par exemple compter sans erreur jusqu’à 5: on peut alors valider la 1ère case du brevet avec lui. On continuera à valider au fur et à mesure de son parcours en maternelle et de ses progrès, l’objectif à atteindre étant de compter jusqu’à 30 en fin de GS. Mais en PS, un autre enfant peut très bien savoir compter jusqu’à 20 et vite progresser. En début de MS, il maîtrisera certainement la comptine jusqu’à 30 et aura déjà validé son brevet en entier. Ce n’est pas un problème!
C’est pour cela que nous avons tenu à ne pas mettre de palier, c’est-à-dire de référence à une section (PS, MS ou GS). L’important est que l’élève parvienne à atteindre l’objectif fixé. Ce serait également contraire à l’esprit des programmes que de cloisonner l’acquisition d’une compétence à une section.
Toutefois, si un élève ne sait toujours pas compter jusqu’à 5 en fin de MS et ne progresse pas, il faudra alors être très vigilant, mettre en place des actions pour essayer d’y remédier et avertir les parents de la difficulté que nous constatons.
Brevet1 Brevet7Brevet2  Brevet3
-Version PDF: Brevets numération (compétences)
-Version modifiable: Brevets numération (compétences)

 

•Explication des termes employés:
-« Brevet d’ateliers »: c’est un brevet en lien avec un « petit atelier » de la classe (Atelier Individuel de Manipulation: AIM). L’élève s’entraîne à cet atelier, plusieurs fois s’il le souhaite, et atteste en général de sa participation en traçant une croix sur son brevet. L’enseignant valide le brevet lorsqu’il est certain que l’élève sait faire et qu’il l’a vu réussir. Parfois, on peut valider dès le premier essai. Il n’y a pas vraiment de règle pour cela. La difficulté de l’atelier et l’aptitude de l’enfant à le réaliser entrent en jeux au moment de valider, ou pas!
-« brevet de compétences »: c’est un brevet lié à un attendu de fin de cycle, à une compétence spécifique dans le domaine concerné. On évalue cette compétence lors d’un « tête à tête » avec un seul élève. On peut compléter ces brevets essentiellement lors d’une « évaluation préparée » (Lire les explications de Viviane Bouysse dans sa conférence sur l’évaluation).
Ce moment privilégié avec l’enfant aide à savoir « où il en est », et peut ainsi donner des perspectives de travail. C’est à ce moment là qu’on peut échanger avec lui, même rapidement, pour le féliciter d’avoir progressé et/ou pour lui dire ce qu’on attend ensuite de lui.

 

•En lien avec cet article:
Modalités d’évaluation dans notre école
Mise en œuvre du cahier de brevets
Utilisation du cahier de brevets: VIDÉO

(21977)

Share Button
Ce contenu a été publié dans Carnet de suivi - Cahier de brevets - Évaluation, Les brevets, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

22 réponses à Brevets de numération

  1. Karine dit :

    Christine .
    Voilà ce qui me manquait . Différencier les deux brevets.
    Quelle belle proposition !!!

    Encore deux questions:
    – bâtis tu des progressions à l’année ? Ou plutôt des axes de travail par période ?
    – présentes tu aux El tous tes petits ateliers ou bien que certains ?

    Merci
    Bien à toi

    Karine

    • Christine dit :

      Pour les progressions, je ne m’étale pas trop car… elles sont beaucoup dans ma tête!! :-)
      Je fais en fonction de l’avancée des élèves, et c’est souvent différents d’une année sur l’autre.
      Pour les ateliers, je présente souvent au groupe, ce qui est possible en GS surtout. Sinon, en demi-groupe, ou parfois même en individuel.
      Pas de règle selon moi.
      En PS, il faut juste être bien conscient que c’est mission impossible de présenter un atelier à tout le groupe.

  2. Karine dit :

    Encore merci beaucoup de prendre le temps de répondre à mes interrogations .

  3. Mireille dit :

    Encore merci pour ce tout ce travail. je me suis lancée cette année dans le cahier de brevets et les élèves se sont sentis impliqués tout de suite. C’est beaucoup de travail de réflexion et de préparation mais après c’est un vrai plaisir pour tous.

  4. Mélie AndCo dit :

    Merci pour tout ces « détails » qui n’en sont vraiment pas! Une petite question tout de même : au niveau des différents brevets, faites vous une différence dans le cahier entre les brevets d’atelier et ceux de compétences ou bien sont-ils mis ensemble sans distinction?

    • Christine dit :

      A ce jour il n’y a pas vraiment de différence mais nous allons changer de fonctionnement pour la rentrée, avec la mise en place d’un carnet de suivi.

      • Mélie AndCo dit :

        Merci pour votre réponse. Vous abandonnerez donc votre cahier cahier de brevets pour le carnet de suivi… C’est justement la question que l’on se posait avec mes collègues, on ne voulait pas faire de doublons… J’imagine que même si le nom change, le principe restera le même? Vous le complèterez avec les enfants au quotidien?

        • Christine dit :

          Nous sommes en pleine réflexion par rapport à ca. Disons que tout, dans l’esprit de notre cahier, ne va pas dans le sens du carnet de suivi.
          Nous ferons donc, c’est certain, un carnet de suivi, un peu comme celui d’Enzo présenté sur Eduscol.
          Après, reste à savoir quel sort nous allons réserver au cahier de brevets…

          • GARRIDO louise dit :

            Bonjour, tout d’abord merci pour la somme de travail et de réflexions partagées avec tous… Nous sommes 3 collègues de PS MS GS qui travaillons ensemble… Nous voulions utiliser comme modèle vos cahiers de brevets et de réussites qui suivrait l’élève tout le cycle 1… En quoi considérez-vous que vos cahiers ne correspondent pas aux nouvelles instructions sur la mise en place de « carnet de suivi »?
            Bien cordialement

          • Christine dit :

            Dans notre cahier, les brevets sont collés par avance avec des repères pour les élèves/parents.
            Dans le carnet de suivi, on ne colle que les réussites au fur et à mesure des progrès des élèves. (pas d’ordre défini donc)
            Je pourrai développer mais, je suis désolée, je n’ai pas le temps…
            De plus, il faut que je m’approprie encore les documents Eduscol et que j’y travaille.
            Nous partirons sur le modèle du carnet d’Enzo.

  5. Audrey dit :

    Bonjour Christine,
    Je me suis plongée dans la lecture de ton blog et je le trouve formidable et très inspirant.
    Je voulais d’ailleurs créer des cahiers de progrès comme tu le fais. Par ailleurs, je travaille actuellement sur le carnet de suivi…qui me semble bien compliqué avec 32 élèves… Mais bon, pas le choix.
    Tu dis que tu es en train de revoir ta façon de procéder afin de mieux coller aux nouveaux programmes. À ton avis, ne peut on pas cumuler les deux supports ( cahier de progrès et carnet de suivi ) ?
    je trouve que le cahier de progres, tel que tu l’utilises est très valorisant pour tes élèves ( il n’y a qu’à regarder tes vidéos) et en ce sens, il répond bien aux nouveaux programmes. Qu’en penses – tu ?

    • Christine dit :

      Bonjour,
      Ma réflexion sur ce sujet sera pour l’été et avec les collègues à la rentrée. Je ne peux donc pas apporter plus pour le moment…
      Carnet de suivi et cahier de brevets n’ont pas exactement la même fonction (un plus pour les enfants, l’autre plus pour les parents). Pas la même utilisation non plus…

  6. Charlotte dit :

    Bonjour Christine,
    J’ai découvert ton site il y a quelques mois et je le trouve exceptionnel ! Il m’a permis d’oser me lancer ! J’ai passé une bonne partie de mon été à construire mes brevets, en m’inspirant beaucoup de ce que tu fais dans ta classe et que je trouve génial ! J’ai hâte de faire découvrir tout ça à mes futurs élèves …
    J’ai une petite question : pour ton jeu de bataille 2, tu as fabriqué tes cartes ou tu les as trouvées sur internet ? Dans les 2 cas, et si ce n’est pas abuser, pourrais-tu me les envoyer ?
    Merci et encore merci pour tout !

  7. Adzeba dit :

    Bonsoir,vos brevets sont très bien faits et je m’en inspire donc. Les 3 cases correspondent elles aux essais avant la validation ? Merci pour votre réponse et bonne soirée

  8. Sandra dit :

    Bonsoir, Une nouvelle fois je vous remercie de partager tout cela avec nous ! C’est formidable,j ‘adore cette façon de travailler !
    J’ai une question concernant le matériel du brevet « je suis capable de mémoriser la suite des nombres connus et d’associer le nom des nombres avec leur écriture chiffrée ». Proposez tous les nombres de 1à 19 que ce soit le niveau *, ** ou *** ou bien distinguez vous le matériel selon les * : une boite avec les jetons de 1 à 5, 1 autre avec les jetons de 1 à 10 et 1 dernière avec les jetons de 1 à 19 ? J’ai des GS.
    Et comment les enfants repèrent-ils que le matériel correspond à ce brevet là et pas à un autre de numération ? (pour qu’ils ne se trompent pas quand ils cochent leur travail).
    Merci !!

    • Christine dit :

      Le brevet dont tu parles n’est pas un brevet à remplir en autonomie.
      C’est moi qui choisis le matériel adapté pour les évaluer.

  9. Sandra dit :

    d’accord ! merci !

  10. Sandra dit :

    Bonjour, Je reviens sur cette compétence à évaluer (pour prendre un exemple concret). Puisque je crois que ce n’est pas proposé en temps d’AIM, à quel moment arrives-tu à évaluer les élèves ? Merci !

    • Christine dit :

      Valider un brevet lié à un petit atelier se fait au moment, lorsque l’enfant a réussi et que je l’ai vu réussir (mais pas au premier essai).
      L’évaluation est un autre sujet. Évaluer un apprentissage en numération ou autre se fait lors de moments dédiés à cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *