Mise en œuvre du projet

• CONNAISSANCE DE SOI, CONNAISSANCE DES AUTRES •

Massage famille ours   Massage famille ours2   Ouveture de séance-bol tibétain
Contexte: depuis début octobre 2015, les 3 classes de notre école travaillent en étroite collaboration avec la psychologue scolaire rattachée à notre secteur. Brigitte intervient chaque mardi matin;  elle commence par un temps assez long avec la classe de MS/GS (1h10), enchaîne sur un temps plus court avec la classe de PS/MS (demis-groupes ou parfois classe entière) et termine enfin avec la classe de CP-CE1 (tous les 15 jours).
•Objectifs de ce travail pour les élèves?
-apprendre à mieux se connaître et à connaître les autres
-apprendre à faire confiance et lâcher prise
-travailler l’estime de soi
-améliorer les relations aux autres, fédérer le groupe
-apprendre à reconnaître, exprimer et accueillir ses émotions et celles des autres
•Quels apports pour les adultes?
Pour l’équipe pédagogique: ce travail permet d’améliorer et renforcer les pratiques dans la gestion de l’émotion des élèves (actions développées ces dernières années) et la prise en compte des besoins de chacun; il vise à améliorer l’ambiance de classe (et d’école)
Pour la psychologue scolaire: pratique régulière auprès des élèves et mise en œuvre de nouvelles situations (+présentation de situations concrètes aux enseignants/adultes en formation, notamment grâce aux supports vidéos réalisés)
1Respiration  2 J'appelle ceux qui comme moi...   3Cercle de parole
•Déroulement type d’une séance pour la classe de MS/GS (élèves de ma classe)
Étape 1: rituels de début
(regroupement calme en ronde autour du « dessin centré »; respiration et passage d’un signal; ouverture de la séance avec bol tibétain)
Étape 2: activités visant la connaissance de soi et des autres; jeux coopératifs
Étape 3:  cercle de parole puis rituel de clôture de séance
•Les activités de l’étape 2
Contenu:
en général, on reprend des activités connues des enfants (découvertes lors des premières séances) en introduisant des variantes pour faire évoluer les situations; une nouvelle activité est également introduite.
Les adultes: en plus de la psychologue scolaire, l’enseignant est toujours présent ainsi que l’Atsem des classes de maternelle. Nous vivons tous ensemble, enfants et adultes, les mêmes expériences.
Implication des élèves: les jeux proposés visent à mieux se connaître mais aussi à coopérer pour mieux connaître les autres et leur faire confiance. Les activités sont proposées à tous mais un élève qui ne souhaite pas participer est libre de se mettre en retrait ou de s’impliquer différemment si cela est possible. Il faut accepter que certains élèves aient besoin d’être observateur lors d’une première fois (introduction d’un nouveau jeu). L’implication vient peu à peu.
Lors des premières séances de « massages » par exemple, Brigitte demande si chacun accepte de se faire masser par un camarade. Un élève qui n’accepte pas peut prendre le rôle de masseur 2 fois de suite.
Le masque! Pour ces activités, il est nécessaire que la moitié du groupe (voire tout le groupe) ait les yeux bandés (utilisation de masques opaques proposés dans les avions). Au départ, il n’est pas rare que certains élèves refusent le masque. On propose alors de fermer les yeux. L’observation des camarades qui tentent l’expérience fait que, généralement, chacun finit par se lancer.
Pour une élève de ma classe, nous avons dû faire un essai en petit groupe dans la classe, en dehors des séances du mardi matin. J’ai toutefois attendu 3 mois pour proposer cet essai car je sentais que faire ce pas était une épreuve à surmonter pour elle. Et puis le cap a été franchi. C’est signe que l’on accepte de lâcher prise…
Ballon invisible2 Météo tactile2 Météo tactile1 Ling ling tchi 4
Les activités ou  jeux introduits à ce jour (certains seront proposés en vidéo):
-C’est pas mon ballon!   Vidéo
-J’appelle ceux qui comme moi…
-Le prénom chuchoté
-Ling Ling Tchi (se dire bonjour de plusieurs façons)  Vidéo
-le musée de la joie
-La voiture aveugle
-l’objet mystère
-D’où vient ce bruit?
-La famille ours (massage)  Vidéo
-Le météo tactile (massage)  Vidéo

 

Bol tibétain Baton de parole Masques Carrés de tissu Coton Cercle centré2
•Matériel
(peu de matériel spécifique, investissement minime)
-bol tibétain pour ouvrir et fermer chaque séance (voir images ICI). Étant assez couteux (30 à 40€), on peut  le remplacer par un Tonwunder à 7€, commandé ICI pour notre école (le son produit est excellent).
-bâton de parole: à faire circuler pour parler lors du cercle de parole, en fin de séance. Cela peut être un bâton de pluie ou un objet fabriqué par l’adulte ou les élèves en classe.
-masques opaques (au moins pour la moitié de la classe); à récupérer dans notre entourage et en en lançant un appel auprès des parents. On peut aussi en commander (catalogue Wesco ou Majuscule p491).
-carrés de tissus (tous identiques; environ 30x30cm) pour identifier les places de chacun (dans le jeu « J’appelle ceux qui comme moi.. »).
-haricots blancs, boules de coton… pour le jeu « L’objet mystère ».
-« cercle centré »: c’est un cercle de carton que l’on place systématiquement au sol avant que les enfants entrent dans la salle. Ils s’installent en ronde autour du cercle, avec les adultes. A la fin de la première séance de découverte, c’est l’adulte référent (ici la psychologue scolaire) qui demande de fabriquer un cercle en classe pour la deuxième séance. Chaque élève devra y apporter sa contribution en le décorant. Cet « objet » représente donc le groupe classe puisque chacun y a participé; il symbolise le cercle, dispositif qui nous réunit chaque semaine. La symbolique du cercle est forte car elle nous permet d’être tous au même niveau (sans hiérarchie) ce qui nourrit la confiance et nous unit (même distance et proximité). Le cercle englobe, contient et rassure.

 

Joie  Colère   Peur   Tristesse•Prolongements sur la semaine:
L’enseignante relaie la pratique dans la semaine car une « mission » est confiée aux enfants à chaque fin de séance. Lors des deux premières périodes l’exploration des émotions a été privilégiée. Ainsi, chaque semaine, les enfants avaient pour mission d’être des détectives d’une émotion (nous avons commencé par la joie, puis la colère …). Avant les séances nous faisons un bref retour sur les situations proposées à l’enseignante dans la semaine (Comment as-tu vu qu’il y avait de la joie chez toi ? Chez l’autre ? Qu’est-ce que ça t’a fait ? Où l’as-tu sentie ? Que t’es-tu dit ?). Les missions des périodes suivantes porteront sur la thématique de l’estime de soi (chercheurs de talents) et de la coopération (copain caché).
En parallèle, nous lisons régulièrement des albums liés aux émotions (Nao est en colère, Le chagrin de Babog, Non, non et non!, Bébés chouettes…) et travaillons au quotidien la gestion de l’émotion de chacun grâce à des échanges nourris et des outils spécifiques.

 

•Pour vous lancer…
Vous trouverez dans la rubrique ÉMOTIONS puis CSCA (Connaissance de Soi, Connaissance des Autres) des vidéos de chaque moment clé qui vous permettront je l’espère d’avoir une idée très concrète de ce travail et, pourquoi pas, de vous lancer dans l’animation de séances similaires.
Jusqu’à la fin de cette année scolaire, d’autres vidéos viendront étayer cette rubrique: travail avec les MS-GS mais aussi les PS-MS et les CP-CE1.
Juste avant la première séance, pensez à réfléchir avec les élèves (en classe) aux conditions nécessaires pour pouvoir travailler ensemble sereinement. L’adulte peut expliquer que l’objectif sera d’apprendre à mieux se connaître et à mieux connaître les autres. On liste les besoins des élèves, les besoins de l’adulte et on rédige un « contrat de bienvenue », que l’on relit à chaque début de séance et que l’on peut compléter. Exemple: besoin de calme, de concentration, d’écoute… Pendant la séance, on peut alors se référer au contrat si besoin (« Tu te souviens, pour bien travailler ensemble, nous avons besoin que tout le monde écoute… »).
•Le petit mot de Brigitte (psychologue scolaire)
« Diverses formations et des années d’expérience m’ont permis d’enrichir ma pratique et de construire pas à pas ce projet que j’ai à cœur de partager et de transmettre. J’ai beaucoup de gratitude pour les enseignant(e)s qui m’accueillent et me font confiance chaque année ainsi que pour les inspectrices qui m’ont accompagnée dans la mise en place de ces ateliers. Ces rencontres, nos partages, l’observation des enfants me permettent de continuer à développer et enrichir les séances que je propose. Je tiens à partager ici les principales sources d’inspiration qui les nourrissent : les techniques de communication (la Communication Non Violente de Rosenberg Marshall, les approches de Faber et Maslish ainsi que de Thomas Gordon), l’Education Emotionnelle de Michel Claeys, Education Universelle et les enseignements de Pamela Cayton, la pleine conscience selon Jon Kabat Zinn, le cercle de paroles (formation avec Annie Pinteaux), les jeux de coopération (formation auprès du Centre de Ressource sur la Non Violence de Midi-Pyrénées).
L’objectif de ces séances est de développer les compétences psychosociales pour mieux vivre et apprendre ensemble, mieux être et favoriser la bienveillance et le bien-être scolaire.
Déjà prise en considération dans le socle commun de 2005 (paliers 6 et 7), la prise en compte du développement des compétences psychosociales est à ce jour renforcée dans les nouveaux programmes. Ce processus contribue à faciliter les apprentissages, qu’il s’agisse des compétences qui relèvent plus particulièrement de la sphère émotionnelle (savoir gérer ses émotions, savoir gérer son stress) mais également des autres compétences retenues par l’OMS qui est à l’origine de l’élaboration de cette liste; savoir résoudre des problèmes, savoir prendre des décisions, savoir communiquer efficacement, développer ses relations interpersonnelles, qui sont également étroitement corrélés aux états émotionnels, ainsi que le domaine de la connaissance de soi dont découle la confiance et l’estime de soi. Avoir une pensée critique et créative, avoir de l’empathie font aussi partie de ces compétences. Le domaine est vaste, de la connaissance de soi au vivre ensemble. Il s’agit d’une approche qui prend en compte l’enfant dans sa globalité et a pour objectif de lui permettre de se connecter à ses ressources, de se révéler à lui-même, de réveiller sa motivation et sa créativité et de favoriser sa rencontre avec les autres.
Ce développement s’alimente dans le partage d’expériences qui favorisent la construction d’une façon d’être, d’être avec soi, avec les autres et avec l’environnement. Au-delà des jeux, toutes les expériences qui sont vécues lors des séances parlent de nous et nous révèlent à nous-mêmes.« 
Un grand merci à Brigitte pour son implication auprès des élèves et de notre équipe.
Merci aux parents qui ont tous accepté que leur enfant figure dans les vidéos.
:-)
•En lien avec cet article:
les rituels de début de séance
le ballon invisible
Ling Ling Tchi (se dire bonjour)
La météo tactile (massage)
la famille ours (massage)
Les rituels de fin de séance

 

(5966)

Share Button
Ce contenu a été publié dans Connaissance de soi, connaissance des autres, Emotions, Le projet, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

28 réponses à Mise en œuvre du projet

  1. Mouette ! dit :

    Merci pour ce beau projet et… bravo de poster cela un 1er janvier ! Bonne continuation !

  2. Francine Noack dit :

    Merci en effet Christine de nous offrir ce beau partage. Je cherchais justement -sans trop de succès jusqu’ici des compte-rendus de projets analogues qui développent la confiance, la détente, l’empathie.
    J’avais notamment entendu parler du jeu des trois figures de Serge Tisseron .
    Je me réjouis que ton document, déjà bien détaillé et explicite comme tout ce que tu proposes dans ton blog, soit complété par la suite par des vidéos car cela est très parlant.
    Bien à toi Francine

  3. Morgane dit :

    Merci beaucoup pour ce partage d’expérience. C’est vraiment formidable!!!
    J’avais une question. Lors d’une séance type, combien de jeux différents proposez-vous au groupe environ (hors rituel de début et de fin)? Merci encore pour ce partage.

    • Christine dit :

      Je pense qu’il y a 3 activités différentes, 2 jeux et 1 massage.

      • Morgane dit :

        Merci beaucoup Christine. Pour mes MS/GS, j’utilise Yogamin de chez chenelière, c’est très bien fait. J’ai également un autre livre avec CD de petites histoires de relaxation.

  4. cmek63 dit :

    Bonjour,

    merci pour ce beau partage. Je recherchais depuis plusieurs mois un projet de ce genre pour avoir une bonne ambiance de classe. Je vais mettre ce projet en route en janvier question de bien commencer l’année 2016.
    Tiens nous au courant dans ta progression de ton projet qui est génial.

    • Christine dit :

      Merci.
      Je vais vraiment essayer de m’y tenir (côté films et articles) pour pouvoir présenter un projet complet, de la PS à la GS, avec un suivi chez les CP-CE1.

  5. Cécile Lognoné dit :

    Merci Christine pour ce beau projet qui ouvre 2016 sur de vraies perspectives d’avenir. Avez-vous connaissance d’un travail dans ce sens avec des préadolescents qui ont « loupé » leur maternelle. Bonne année

  6. Sabine Mombelli dit :

    Merci beaucoup pour ce beau projet. Dans mon école, nous pratiquons toutes des séances de relaxation de ce type tous les vendredis. Nous utilisons notamment le livre de Petit Yogi et des comptines de relaxation pour accompagner les jeux. Les CD sont super!
    Merci
    Sabine

  7. Isabelle dit :

    Un bien joli projet… bienveillance et prise de conscience de soi et des autres.
    Merci pour ces vidéos qui sont des pistes concrètes.

  8. gaelle dit :

    Merci beaucoup ! Tout a fait dans le cadre du projet de cette année sur les émotions et la confiance en soi. Je mets ca au programme de cette période !

  9. un survol bien intéressant, je vais regarder en profondeur…un échange avec MISA France, serait intéressant. Je suis instructrice du massage à l’école de MISA France, association française de massage à l’école et en famille, qui gagne à être connu.
    SI l’école s’ouvre, c’est gagné pour les enfants…

  10. zou84 dit :

    Merci beaucoup pour ce partage. Vos articles m’ont permis de modifier et étoffer mon projet de base (découverte de soi et des autres) dans ma classe de MS/GS/CP et cela fonctionne à merveille. Cela profite aux timides comme aux « petits monstres »… Encore merci.

  11. lounette dit :

    Bonjour Christine ,

    J’adoooore .(.vraiment quelle mine ton site (je suis une fan !))
    Je me suis lancée dans quelques activités la semaine dernière puique nous travaillons aussi sur les émotions..super !!..et je continue demain …
    où pourrais-je avoir les descriptifs d’autres activités ? (celles qui ne sont pas en vidéo ?)..

  12. LOESCH Patricia dit :

    Enseignante en GS-CP le travail sur les émotions m’intéresse beaucoup.
    Où peut-on trouver les autres exercices sur la connaissance de soi et des autres que vous mentionnez dans votre article (le prénom chuchoté, le musée de la joie..)
    Merci beaucoup pour le partage de votre expérience.
    Votre site est une mine !
    Patricia

    • Christine dit :

      On peut les trouver… dans ma caméra! 😉
      Filmés mais pas encore montés.
      Ça viendra plus tard.

      • LOESCH Patricia dit :

        Merci pour votre réponse. Je reste à l’affut des nouveautés que vous publierez !
        Bravo encore pour ce travail partagé, pour ce temps offert.
        Je suis ébahie de voir comment et où vous emmenez vos élèves dans leurs apprentissages.
        Bien cordialement

  13. TIF dit :

    je viens de passer quelques heures à regarder votre travail c’est tout simplement très motivant pour les enfants et toute l’équipe pédagogique ! BRAVO
    j’aurais une question : – en quoi consiste le jeu de « la voiture aveugle » ? est ce toujours un massage ou un jeu de guidage?
    Cordialement.

    • Christine dit :

      Merci pour votre message.
      Le jeu des voitures aveugles est en effet un jeu de guidage.
      Je mettrai peut-être une vidéo ultérieurement.

  14. grandvoinnet claude dit :

    Merci beaucoup pour ce partage, le travail sur les émotions avec la psychologue est vraiment très intéressant.
    Serait-il possible d’avoir le descriptif des jeux suivants:
    – j’appelle ceux qui comme moi
    – le prénom chuchoté
    – le musée de la joie
    -la voiture aveugle
    – l’objet mystère
    – d’où vient ce bruit ?
    Merci encore.

    • Christine dit :

      Bonjour,
      Je suis désolée de ne pas pouvoir répondre favorablement mais je n’ai pas le temps pour le moment…
      Mon objectif est de tout mettre, petit à petit, en vidéos.
      Par contre, si tu remonte quelques messages en arrière dans cet article, tu trouvera un message de Brigitte (la psychologue scolaire) qui donne des références de sites dont elle s’est inspirée pour son travail.
      Bonne continuation
      Christine

  15. Manou36 dit :

    Merci pour ce partage qui tombe pile poil sur notre projet d’année.
    Et je pense refaire ces jeux les autres années sur la première période.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *