Numération: Brissiaud (1ers pas vers les Maths)

Premiers pas vers les Maths_Brissiaud 

Suite à une conversation sur Twitter, vous trouverez en bas de page le résumé que j’ai fait l’été dernier du livre « Premiers pas vers les Maths » de Rémi Brissiaud.
C’est un résumé  linéaire, où je numérote les pages pour pouvoir m’y référer si besoin.
Je n’ai pas spécialement soigné la présentation… De plus, on s’approprie un résumé lorsqu’on le fait soi-même. Donc, désolée si tous n’est pas totalement clair. Mais tant mieux si cela vous donne quelques infos!

Ce que je peux vous conseiller, c’est d’acheter ce petit livre et de le mettre en livre de chevet! :-) Une fois qu’on l’a lu, on a enfin compris ce vers quoi il faut aller avec nos élèves!

On peut bien sûr utiliser régulièrement des outils comme les Albums à calculer  de Brissiaud.
La construction du nombre se fait au quotidien, dans diverses activités de classe que nous pouvons proposer (exemple: faire placer les bougies d’un gâteau d’anniversaire: 3 rouges et 2 vertes pour fabriquer le 5! Ou 2 rouges, 2 vertes et 1 jaune etc…  Je le fais quasi systématiquement. Situation ponctuelle, certes, mais qui va travailler la décomposition.)

Le résumé en PDF: Brissiaud Vers les Maths

Résumé Brissiaud

Note: je pense qu’il y a quelques erreurs dans le document (fautes ou formulations) mais je n’ai pas le temps matériel de m’y repencher dessus pour le moment…

(7574)

Share Button
Ce contenu a été publié dans Brissiaud, Découvrir les nombres, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

13 réponses à Numération: Brissiaud (1ers pas vers les Maths)

  1. claire dit :

    Coucou
    Je suis d’accord : Ce petit livre EST mon livre de chevet.
    Tout y est et c’est tellement clair que ça en devient une évidence !

  2. Anne - Sophie dit :

    Bonsoir

    Je vous rejoins ! J’utilisais avec conviction l’album à calculer jusqu’alors mais ce « petit » livre m’a définitivement éclairée voire illuminée !
    J’ai lu (et même dévoré en quelques heures au soleil !) il y a quelques jours la « suite » : Apprendre à calculer à l’école (toujours de Rémi Brissiaud). Je vous le conseille. On y retrouve en partie les propos consignés dans Premiers pas vers les maths mais une analyse passionnante sur LE pourquoi d’une baisse significative des performances en calcul des élèves français entre 1987 et 1999. J’ai (encore !) appris beaucoup pour ma culture personnelle et pour ma pratique de classe. Un bonheur !

  3. Isabelle dit :

    Merci pour ce résumé qui m’a donné envie d’acheter ce petit bouquin….des piqûres de rappel qui font du bien !

  4. Anne - Sophie dit :

    Bonjour Christine

    Je viens de finir de rédiger le résumé d’Apprendre à calculer à l’école de Rémi Brissiaud. Si cela t’intéresse, je le partage avec plaisir. C’est un résumé linéaire sur 7 pages.
    Cordialement

  5. leïla dit :

    Merci beaucoup pour ces résumés que j’ai lu attentivement. Je viens de commander les deux livres afin de mieux comprendre la démarche. Ça fait du bien d’avoir une réflexion de fond…

    • Christine dit :

      Tout a fait d’accord sur la reflexion de fond sur laquelle il faut se pencher.
      Je ne l’ai pas eue pendant longtemps et je me rends compte a quel point c’est pourtant indispensable!
      Brissiaud permer vraiment d’avoir cette reflexion là…

  6. stephanie dit :

    Bonjour,
    Est ce que « premiers pas vers les maths » est une version plus ancienne de « apprendre à calculer à l’école » ou bien s’agit il de deux ouvrages fondamentalement différents. S’ils sont différents, lequel me conseillerais tu ?
    Merci

    • Christine dit :

      2 livres différents.
      Pour la pratique de classe, je te conseille « Premier pas vers les Maths » et pour approfondir « Apprendre à calculer à l’école ».
      Ce sont des petits livres qui se lisent vite!
      Bonne lecture

  7. Bonjour,
    Je suis moi aussi très intéressé par les travaux de Brissiaud.
    Pour la décomposition des nombres il recommande notamment l’utilisation des plaquettes Herbinière Lebert. Vous connaissez ?
    http://goupil.eklablog.fr/a-la-recherche-des-plaquettes-herbiniere-a125292620

    • Christine dit :

      Bonjour,
      Non je ne connais pas du tout et je ne l’ai pas entendu en parler en conférences.
      Mais ça ressemble un peu aux boites de Picbilles non?

      • Ce n’est pas le même outil que ses réglettes même si c’est dans le même esprit. Brissiaud en parle notamment dans son texte destiné aux équipes rédigeant les nouveaux programmes : « […] l’usage de collections-témoins qui sont organisées comme les doigts (repère 5) et de collections-témoins organisées à l’aide des doubles (les dominos de Herbinière-Lebert, par exemple) semblent évidemment des aides incontournables. Ces nombres figuraux étaient systématiquement utilisés à l’école maternelle avant 1970. Le choix de favoriser le premier cheminement devrait s’accompagner d’un usage plus fréquent de ces outils pédagogiques […] »

      • Goupil dit :

        Voici pour illustrer leur usage, 3 situations avec les plaques-nombres :
        http://goupil.eklablog.fr/3-situations-pour-decomposer-les-nombres-a126426650

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *